Comment faire maintenant que j'ai acheté une maison avec mon copain?

J'ai contracté un crédit immobilier avec prêt à taux 0% en octobre dernier avec mon copain. Or, là, plus rien ne va entre nous, on va se séparer. A partir de quand pourra-t-on revendre la maison ? On n'a pas des obligations avec le prêt à taux 0 ? Parce que là, elle est encore très loin d'être habitable ! Suis un peu désespérée !
Reponses:
D'abord tu lis ce qu'il y a dans tes contrats.
Ensuite il manque des éléments dans ta question.
Vous avez acheté quoi comment?

Vous êtes probablement en indivision. Dans ce cas, comme nul n'est tenu à rester en indivision, chacun des deux peut demander à en sortir à n'importe quel moment.
Autrement dit aujourd'hui, demain, dans 10 ans, l'un des propriétaires indivis peut demander à vendre.
C'est la pire des formules quand on achète en commun.

Concernant le prêt taux zéro :
- il ne peut concerner que la résidence principale. Il n'est pas prévu pour la location. Le taux zéro pourrait être remis en cause et le remboursement demandé par l'administration. La solution de location est donc impossible.
- Il est impérativement lié à un autre emprunt, ce qui signifie, élémentaire mon cher Watson, que vous avez un autre crédit.
- il est transférable sur un autre bien remplissant les mêmes conditions.
- Il est assorti, suivant le montant, comme l'autre crédit, d'une garantie : hypothèque ou privilège de prêteur de deniers.

Conclusion :
Premier point. Vous allez pouvoir et devoir vendre le bien et rembourser les crédits que vous avez obtenus, mais avec éventuellement des pénalités.
Pour le prêt zéro, il pourrait être transféré sur un autre bien répondant aux critères. Mais bon, si c'est pas le but de l'opération, côté réalité cela ne vous intéresse pas.
Pour le prêt complémentaire, cela n'est pas possible.

Les problèmes que vous allez rencontrer sont donc deux ordres :
- les frais
- et l'état du bien
Le tout pour savoir si vous allez pouvoir couvrir les frais de l'opération avec la vente du bien dans l'état où il se trouve.

- les frais : au moment de la cession, le notaire prélevera sur le produit de la vente les sommes nécessaires aux remboursement des crédits et des pénalités de remboursement anticipé et des frais de mainlevée d'hypothèque.
Pour cela, il faut lire votre contrat et voir ce qui est prévu. Si vous avez des difficultés, demandez au service des crédits de votre banque. Posez la question au service des engagements : ils connaissent mieux leurs contrats que votre guichetier.
Lorsqu'on rembourse un crédit par anticipation, il y a généralement des pénalités (environ 2% du montant du capital restant du). Le problème en remboursant en début du contrat, c'est qu'il n' y a pas eu de capital remboursé, donc allez vous devoir payer plus que la somme empruntée.
Les frais de mainlevée de garantie s'il y a eu une hypothèque, sont de l'ordre de 1200/1500 euros : cela sert à purger les inscriptions faites par l'établissement prêteur à la conservation des hypothèques (un service de l'administration des finances). Cela assure que le prêteur a été remboursé en priorité et au nouvel acquéreur du bien qu'il ne sera pas saisi pour une dette qui ne le concerne pas.
Je ne connais pas les particularismes qu'il pourrait y avoir en matière de pénalités de remboursement du prêt zéro. Mais, il s'agit d'un prêt classique : la banque prête et l'Etat rembourse les intérêts à la banque qui fait ainsi un prêt à taux zéro.

Deuxième point : l'état du bien
C'est le problème majeur. Car vous risquez de perdre de l'argent et d'être à court. Cela c'est votre situation exacte qui peut permettre de donner un renseignement.
Si vous avez acheté avec un financement à 110%, incluant, les frais d'actes : frais notariés, frais éventuels de prise d'hypothèque et frais d'agence, le prix de vente de votre bien tel qu'il se présente, permettra-t-il de tout couvrir?

Apparament vous avez construit ou fait des travaux.
Si vous avez acheté 110 avec les frais, pourrez-vous revendre 110 + les frais éventuels de pénalités et de main-levée de garantie ? cela je ne peux pas y répondre.

Si c'est une construction ou une rénovation, en l'état, le bien peut-il se revendre à un prix qui couvrent les sommes déboursées + les frais sur les sommes jusqu'à présent débloquées par la banque.
Si la banque a débloqué des fonds qui ont été utilisés pour autre chose (cela arrive encore : avec le déblocage du crédit, au lieu de payer les matériaux on achète une voiture ou on part en voyage) alors là vous allez être mal.

Selon les villes, les quartiers, les biens immobiliers ont continué à progresser de 10 à 15% en un an, mais dans des cas de plus en plus nombreux, il stagnent, voir refluent (Narbonne -6% ce qui veut dire dans ce cas qu'entre là où ça a continué de monter et là où cela à chuté, la moyenne sur un an est une baisse de 6 %, elle peut donc être selon les secteurs (- 21% à + 15%).
Pour cela posez la question à un agent immobilier dans votre secteur.
Attention également : les acheteurs sont féroces et s'ils sentent que vous êtes pressés de vendre, vous allez être essorés.

Aussi, ne vous précipitez pas. Cela dépend de votre situation personnelle. On peut se séparer en restant intelligents. N'ajoutez pas à une rupture un naufrage immmobilier. Tant que vous le pouvez finissez les travaux, si l'un des deux continue de payer une portion de crédit pour l'autre, faite signer des reconnaissances de dettes pour récupérer ensuite ces sommes si possible. Si vous êtes en situation conflictuelle, conservez tous les documents, factures et autres, vous permettant de justifier ce que chacun apporte dans l'indivision et dans le bien. Au partage, s'il reste quelque chose après remboursement des dettes, les "impenses", c'est à dire les frais apportés pour valoriser ou maintenir le bien à sa valeur pourront être réclamées.
Va voir ta banque, ils te diront si tu as des obligations, c'est la seule solution
Vous pouvez la louer et avoir 50 % chacun pendant quelques temps avant de la vendre.
ta banue te répondera ..bisouxx
Le prêt à taux 0 court sur combien d'années ? Parce que tant qu'il court, vous n'avez effectivement pas le droit de revendre votre bien (normalement, c'est deux ans). Avant de contacter la banque (qui recherchera son intérêt avant le tien), je te suggère de prendre RV avec le bureau d'UFC-Que choisir le plus proche de chez toi. Moyennant une adhésion d'un an à un prix très symbolique, l'un de leurs juristes saura te dire quoi faire exactement.
Bonjour
Je te conseille d'aller voir un notaire,il t'expliquera tout, et c'est gratuit.
Bonne chance.
voila pk chrais pas ma vie avec une française; trop instable au niveau du couple, chaipas cque les nanas font a leurs copains mais faudraient un jours qu'elles arretent leurs conneries .
On peut toujours se défaire d'une obligation juridique, la question c'est de savoir à quel coût; il faut donc que tu ailles voir ton banquier et ton notaire pour le savoir.
En tout cas ne vous précipitez pas pour vendre au risque de vendre en dessous du prix.

Bon courage et bonne chance
Plus de questions